360° – Regard pluriel

Odile Morin – Peintures

Du 7 au 17 septembre 2017


2017 – Formellement juxtaposons

1996 Exposition au Théâtre de la Scaletta à Rome (piazza del Popolo).

Je cherche un langage, ample, précis, non rigide, fuyant comme l’huile, tragi-comique comme les couleurs, qui ne soit ni image, ni page ; un tableau ?

2001 Exposition à l’Atelier Random à Rome (Trastevere)

Comment être précis ? Tout à une forme et tout voudrait échapper à sa propre forme, en une respiration, un instant, une tonalité. « Les savants le disent (tout au moins ils le disaient hier) que la couleur est notre invention et notre drame particulier, plus intime même que l’amour ». Jean Paulhan « Fautrier l’enragé » « La couleur, donc, est le grand dominateur de la peinture, il est logique que depuis des temps si lointains autour de celle- ci et de ses mystères se soient tramées des lois, des légendes, des préceptes et des avertissements ». Gillo Dorfles « Le devenir des Arts »

2017 Exposition au Moulin de la Ville es Brune, à Hirel

Je cherche un langage, ample, précis, non rigide, fuyant comme l’huile, tragi-comique comme les couleurs, qui ne soit ni image, ni page ; un tableau ? Je vous invite a regarder, tourner en rond, à l’intérieur et tout autour. Je vous invite à vous arrêter, à sentir, humer et voir ce lieu minéral et organique. Peut-être est-il encore possible d’être ravi. Par la Baie du Mont-St Michel baignant dans sa lumière audessus de l’eau, des marais. Ce lieu est merveilleux, ceux qui l’habitent, hommes et bêtes, le savent bien. Ceux qui passent feront sans doute escale, le temps de reprendre des forces. Peut-être peut-on s’amuser d’être tout à coup être un observateur privilégié au dernier étage du Moulin de la Ville Es Brune.

O.Morin